Petit déjeuner

Pâte à tartiner maison

Parce qu’il n’y a pas que le Nutella dans la vie, et surtout parce que je boycotte cette pâte à tartiner depuis des années-lumières [oui, oui, facilement] tant elle est néfaste pour l’environnement et pour notre santé (et pour d’autres raisons encore… je boycotte d’ailleurs aussi les Ferrero Rochers & co vu que c’est le même industriel), je vous propose aujourd’hui une recette de pâte à tartiner maison.

Cette pâte à tartiner est bien plus diététique et saine que la plupart des versions du commerce. Pour information quand même, ma préférée du commerce (la seule que j’achète en fait !), c’est celle de Bovetti, végétalienne, au chocolat noir. Elle se démarque de toutes les autres (et dieu sait si j’en ai épluchées des étiquettes) : 40 % de noisettes d’Italie, 24 % de chocolat noir équitable à 73 % de cacao, sucre de canne roux équitable et enfin huile de colza. Le tout dans cet ordre, contrairement aux autres pâtes à tartiner dont la liste des ingrédients commence généralement par du sucre et de l’huile (souvent de palme), ou qui comporte un moindre pourcentage d’oléagineux. Elle est donc beaucoup plus saine et qualitative.

Son prix est également plus élevé. C’est ainsi un mets précieux, que l’on consomme avec parcimonie pour faire durer le pot. Pour un prix réduit, vous pouvez la commander sur l’épicerie bio en ligne La Fourche. N’hésitez pas à utiliser mon code affilié PLUSVERT20 afin de bénéficier de 20 € de réduction sur votre adhésion. Cette dernière passe alors à 39,90 €. Pour tout savoir sur La Fourche, consultez mon article ou contactez-moi si vous avez des questions !

Bref. Revenons-en à nos moutons. La pâte à tartiner maison, on a dit. 😊 Eh bien, celle que je vous propose a l’avantage d’être très simple à réaliser et de ne pas nécessiter de mixer les amandes ou les noisettes pour les réduire en « crème », ce qui n’est pas toujours évident et qui peut prendre un peu de temps selon la puissance du matériel que l’on a (qui risque en plus de surchauffer).

Autre avantage, et non des moindres : contrairement à de nombreuses recettes de pâtes à tartiner que l’on peut trouver sur Internet, celle-ci n’a pas besoin d’être conservée au frigo et a une durée de vie de plusieurs semaines, voire mois, à température ambiante. En effet, elle ne contient pas d’ingrédients fragiles comme du lait, de l’eau, de la crème… Donc vous pouvez la réaliser en grande quantité si vous le souhaitez et être tranquille pendant un bon moment ! 😉

C’est une pâte à tartiner qui a du caractère. J’utilise du chocolat noir à 72 %, donc c’est assez corsé, d’autant que je sucre peu. Libre à vous d’utiliser un chocolat moins fort en cacao ou de sucrer davantage (mais pas trop non plus, on a dit « diététique » 😉). Et comme d’habitude, tous les ingrédients sont bio !

Elle fige quand les températures baissent (clairement en ce moment) mais il suffit de la réchauffer un peu (le pot ou juste la quantité souhaitée) à feu doux au bain-marie ou de la placer près d’une source de chaleur pour qu’elle se fluidifie de nouveau… D’ailleurs c’est trop bon quand c’est légèrement tiède ! 😋

Pâte à tartiner maison

Stéphanie Faustin
Une délicieuse pâte à tartiner bien plus saine et équilibrée que celles du commerce.
Temps de préparation 10 min
Type de plat Petit déjeuner
Cuisine Française
Portions 1 pot de 380 g

Ingrédients
  

  • 80 g de chocolat noir à 72 % de cacao (ou moins fort en cacao si vous préférez)
  • 170 g de purée de noisette
  • 70 g de purée d'amande blanche
  • 60 g de sirop d'érable (ou d'agave, de coco…)
  • 10 g d'huile douce

Instructions
 

  • Faites fondre le chocolat au bain-marie.
  • Pendant ce temps, versez dans un grand bol les purées d'oléagineux, le sirop d'érable et l'huile.
  • Ajoutez alors le chocolat fondu.
  • Mélangez bien.
  • Versez dans un bocal et fermez hermétiquement.

Notes

Cette pâte à tartiner se conservera des mois à température ambiante. Si elle se fige, rien n’empêche de la déguster pour autant. Mais si vous préférez un état plus fluide, faites-la doucement chauffer au bain-marie ou placez-la à proximité d’une source de chaleur/sur un radiateur/dans le four encore chaud mais éteint si vous venez de l’utiliser… Puis mélangez bien avant de déguster. Inutile de faire chauffer tout le pot à chaque fois, vous pouvez n’en prélever qu’une partie. 🙂
Keyword chocolat, nocciolata, noisettes, nutella, pâte à tartiner, petit déjeuner, sans gluten, vegan, végétalien

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !