Portraits et bonnes adresses

Paris : sélection de restaurants engagés

Pour faire suite à mon article sur les lieux alternatifs que j’ai pu découvrir lors de mon séjour à Paris au début du mois d’avril, je vous propose une sélection de restaurants engagés, d’une manière ou d’une autre, que j’ai testés. 🙂

Je m’étais préparé toute une liste de restaurants à faire avant de partir. Comme ça, j’étais sûre de savoir où je tombais. Il faut savoir que je suis excessivement exigeante en termes d’alimentation. Pour moi, manger bon, ce n’est pas juste une question de goût.

C’est manger sain avant tout. De qualité, évidemment. Mais ce mot veut malheureusement dire tout et rien… Des ingrédients de qualité, voit-on sur les devantures ou les sites Internet des restaurants. Mais ça veut dire quoi concrètement ? Sans plus d’indications que cela, perso, je passe mon chemin. Du jambon Herta de qualité supérieure sera pour certains de grande qualité !

Je veux également une vraie offre végétarienne (pas juste une salade ou un plat de pâtes). Et si le restau pousse le bouchon jusqu’à proposer des plats végans, c’est la mayo sur la patate ! Il n’est en effet pas normal aujourd’hui que les plats non carnés soient encore relégués au second plan, en minorité, dans les restaurants. Pour des raisons écologiques et de santé, sans parler de l’éthique animale, cela devrait être l’inverse !

Et puis, il y a aussi les restaurants qui ont une éthique humaine, vous le verrez dans cet article. 🙂

Bref, j’arrête là cette introduction et je vous laisse découvrir ma sélection de restaurants parisiens engagés ! 😉 On n’a pas tout adoré à 100 % – je vous ferai part de nos petits bémols – mais de manière générale, nous avons été plutôt satisfaits et contents des découvertes. Sinon je ne vous en parlerais pas ! 😉

Paris, ses monuments… et ses restos ! 😉

Le Potager du Marais

Comme son nom l’indique, le Potager du Marais se trouve dans le joli quartier gai et populaire du Marais, dans le 4e arrondissement de Paris. Là-bas, la cuisine se veut simple et tradi. En effet, on y revisite les plats traditionnels français, notamment carnés, en version végane. Bourguignon, escalope, lentilles aux saucisses et petit salé, rôti, mais aussi gratin dauphinois, choux farcis ou encore terrine forestière sont au menu.

L’accent est mis sur les produits locaux, issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable, ainsi que sur le respect des saisons.

En toute objectivité, nous étions 4 à table et les avis ont été mitigés. Par ailleurs, les plats ne se valent pas tous (notamment les roulés de lupin qui sont plutôt secs et auraient mérité plus de sauce, ce qui aurait été d’autant plus appréciable pour napper le riz qui les accompagnait).

De mon côté, j’ai tout apprécié. Je me suis notamment régalée avec l’assortiment d’entrées comprenant différents tartinables, dont la terrine forestière qui est délicieuse. Pensez à partager une assiette pour deux, cela suffit amplement ! J’ai également beaucoup aimé le gratin dauphinois et le gratin de chou-fleur qui accompagnaient ma « viande ». Je ne me souviens plus avec certitude de ce que c’était, mais il me semble qu’il s’agissait d’un émincé de poulet (aka du soja ou autre protéine végétale) à la crème et à la citronnelle.

Olivier (le Doudou pour les intimes ^^) avait quant à lui opté pour la tourte du jour, que j’ai pu goûter. Nous l’avons tous les deux appréciée. Et, ça ne se voit pas forcément sur la photo, mais la part est très épaisse et donc généreuse ! Le seul bémol : les mêmes crudités en entrée qu’avec la tourte.

Nous ne sommes pas ici sur un restaurant gastronomique ou raffiné, mais sur de la cuisine simple, de tous les jours.

Côté ambiance, le cadre est convivial, là encore en toute simplicité. Le serveur – et gérant, il me semble – est très sympathique et saura vous aider à faire votre choix.

Le Potager du Marais
26 rue Saint Paul
75004 Paris

42 Degrés

Situé dans le 9e arrondissement de Paris, 42 Degrés est le premier restaurant crudivore végan de la capitale. Les « cuissons » n’excèdent en effet pas les 42 degrés, température au-delà de laquelle un aliment est considéré comme cuit, et perd alors en vitamines, minéraux, antioxydants, etc.

La cuisine se veut bistronomique, biologique, saisonnière et sans gluten, où le côté healthy prévaut.

Nous avons testé la formule du jour, le serveur nous l’ayant présentée sans nous laisser entendre qu’il y avait également une carte. J’aurais dû poser la question car je vous avoue que ce menu ne m’emballait pas plus que ça. Et notamment le dessert : une simple salade de fruit (juste un seul fruit de mémoire) avec des noix de cajou. J’étais un peu désarçonnée par ce menu peu attrayant alors que le site Internet indiquait des plats fort alléchants ! J’aurais vraiment dû demander, ça m’apprendra. 😁

Par ailleurs, la formule du jour est très légère, particulièrement le plat principal. En deux bouchées, c’était plié. Sans le dessert, je serais sortie la faim au ventre.

En revanche, voyons les points positifs : j’ai découvert que l’on pouvait cuisiner les blettes en version crues et sans doute marinées. Cette entrée était vraiment très bonne et j’envisage de la refaire à ma sauce ! Le dessert, un Sublime cacao cru, était délicieux. Oui parce que, quand j’ai vu que finalement il y avait bien une carte, j’ai vite demandé au serveur si on pouvait prendre des desserts à la carte plutôt que celui prévu dans la formule du jour. 😜 Et là, vous allez rire, j’en avais trop ! J’ai dû en donner à Olivier (dont le carrot cake était par contre très moyen). Ça m’a calé et au bout d’un moment, ça en devenait même un peu écœurant tout ce chocolat.

Si j’avais un conseil à donner au restaurant : un peu plus de plat, un peu moins de gâteau au chocolat. 😉

Par contre, les plats que j’ai vu passer à la carte avait l’air généreux et tentants !

Donc voilà, je pense que c’est vraiment un restaurant à tester au moins une fois, pour l’expérience et l’originalité, en optant pour des plats à la carte plutôt que la formule du jour, notamment le burger de champignon Portobello que j’aurais beaucoup aimé goûter. 😊

42 Degrés
109, rue du Faubourg Poissonnière
75009 Paris

La Table du RECHO

Le RECHO, c’est la combinaison des mots Refuge, Chaleur et Optimisme. Le ton est donné pour ce projet d’insertion sociale et solidaire : un restaurant engagé qui embauche et forme des réfugiés hébergés aux Cinq Toits. La devise du lieu ? Restaurer le monde en restaurant les hommes. J’ai adoré le concept, l’engagement singulier du lieu.

Le restaurant privilégie les produits locaux, biologiques et les circuits courts. C’est une cuisine que l’on pourrait qualifier de flexitarienne, responsable et de saison. La Table du Recho met également l’accent sur l’antigaspi, la gestion des déchets ainsi que sur un matériel de pointe peu énergivore. L’établissement est d’ailleurs labellisé Écotable, valorisant l’engagement écoresponsable des restaurateurs.

Le décor est boisé, chaleureux. Vaisselle, tables et chaises sont dépareillées. Sans chichi. Simple et cosy.

Il y avait une entrée et un plat végétarien, ainsi qu’une entrée et un plat carnés au menu de la semaine. Heureuse surprise, les formules proposées, qui sont donc plus avantageuses au niveau du prix, étaient uniquement végétariennes. Ça change ! De quoi inciter plus de monde à manger moins de viande et de poisson ? 🙂 Nous avons toutefois noté qu’il était dommage de ne pas avoir d’option pour les personnes véganes strictes.

Mais pour nous qui ne le sommes pas, nous nous sommes vraiment régalés ! Une cuisine généreuse, goûteuse, assez gourmette… que du positif !

Ainsi, nous avons dégusté de la mozzarella fumée avec des radis croquants et un pesto de pistache en entrée… boudiou que c’était bon ! 😋 Rien que pour cette entrée je vous recommande le RECHO ! 😁 A suivi un dhal de lentilles corail avec des asperges, de l’échalote frite et de la ricotta fumée. De nouveau du fromage. De nouveau fumé (nous on a adoré mais ceux qui n’aiment pas les saveurs fumées, gare !). Comme c’est souvent le cas dans les restaurants, les plats végétariens misent beaucoup sur les produits d’origine animale, ce qui est un petit bémol pour nous… mais boudiou – again – que c’était bon ! Nous ne consommons que peu de fromage pour des raisons éthiques et écologiques (bien qu’on aime beaucoup ça), alors je peux vous dire qu’on les a appréciés à leur juste valeur !

Et c’était tellement copieux que je n’ai pas pu finir mon assiette de dhal. Pas d’inquiétude, vous nous connaissez, on est les rois de l’antigaspi : le Doudou s’est sacrifié… oui, c’est dur la vie, devoir manger des bonnes choses… 😆 Je m’en suis arrêtée là mais le Doudou a terminé avec un gâteau à l’amande et à l’orange… que j’ai quand même goûté. Moi aussi, je sais me sacrifier. Simple et efficace.

Quant au personnel, celui-ci est aimable, discret, souriant. Il peut parfois être un peu hésitant car apprenant un nouveau métier, mais on sent l’envie de bien faire.

Bref, cette adresse est l’une de mes préférées. C’est copieux, frais et savoureux. Les prix sont très abordables, et on contribue à faire en sorte que ce restaurant aux belles valeurs, notamment humaines, puisse perdurer. Qui plus est, le restaurant se trouve aux Cinq Toits, un lieu alternatif installé dans une ancienne caserne de gendarmerie. Alors profitez-en pour faire d’une pierre deux coups !

La Table du Recho
51 bd Exelmans
75016 Paris

La Source

C’est à Pantin, dans la banlieue nord-est de Paris, au sein de la Cité Fertile dont je vous ai déjà parlé, que se trouve La Source. La Cité Fertile étant un lieu alternatif éphémère qui fermera ses portes dans le courant de l’année, je vous invite vivement à aller tester le restaurant avant !

Au menu : du fait maison, du locavore, des plats végétariens (mais pas que), des vins naturels et biodynamiques, des bières artisanales de Pantin, certaines brassées dans les cuves de La Cité Fertile…

En cuisine de ce restaurant d’application, des apprentis qui se forment à la restauration écoresponsable, antigaspi et de saison.

Côté décor, c’est réussi : banquettes comme dans un train, valises en guise de jardinières suspendues, on se croirait dans une gare ferroviaire ! Et c’est le but car La Cité Fertile se trouve dans une ancienne gare de marchandises. 😉 C’est coloré, c’est chiné, c’est détourné… Le restaurant a ainsi beaucoup de charme !

Ce que nous avons mangé aussi nous a beaucoup plu ! 😀

Une délicieuse tarte au fenouil et au fromage en entrée, suivie de samoussas de légumes accompagnés de crudités pour moi. Le Doudou a pris un autre plat que je trouvais quelque peu déséquilibré/peu varié car il s’agissait d’un écrasé de pomme de terre… accompagné de pommes de terre ! (et de champignons il me semble… ou d’une sauce à l’ail… Ou les deux ?! Je ne sais plus, j’aurais dû prendre des photos ! 😱) Perso, je n’aurais jamais pris ce plat car double ration de pomme de terre et pas d’autres légumes, mais le Doudou prend toujours les trucs que je prendrais en dernier. 😜

Pour conclure, je dirais que La Source propose une cuisine simple, goûteuse et de saison, dans un cadre très convivial.

La Source
14 Avenue Edouard Vaillant
93500 Pantin

The Friendly Kitchen

The Friendly Kitchen est un restaurant végétalien et sans gluten situé dans le 11e arrondissement de Paris.

Le menu, à base de produits biologiques et français au maximum, change au gré des saisons. Pour des raisons éthiques et écologiques, le restaurant a choisi de ne pas proposer d’avocat ou de noix de cajou sur sa carte, et cuisine du quinoa français. Les vins viennent de petits viticulteurs, les softs de marques artisanales françaises.

Un effort est également fait en terme de réduction des déchets, notamment avec des bouteilles d’eau consignées et des serviettes en lin à table, ainsi que des lingettes réutilisables en cuisine.

La cuisine est esthétique, visuelle, colorée, originale, savoureuse. Elle s’apparente à du semi-gastronomique. On découvre de nouvelles saveurs, on redécouvre des plats classiques totalement modernisé, on est curieux des desserts déstructurés.

Nous avons testé en entrée les poireaux vinaigrette confits au four et marinés au miso et échalote, gomasio sésame et cacahuètes avec une tuile de sésame d’un côté, et les tacos de sucrine au tempeh mariné, pickles de chou rouge au vinaigre de cidre, sauce mangue au poivre de Jamaïque, de l’autre (oui, ce sont de longs intitulés ! 😆). Nous avons poursuivi avec une polenta grillée, endive braisée, champignons au coffee rub et crème végétale aux 5 baies pour moi, et un écrasé de pomme de terre au beurre d’estragon et syphon de béarnaise pour Olivier (oui, encore des patates pour lui ! 😄). Et comme dessert, nous avons choisi la tarte tatin revisitée et le café liégeois.

Eh bien, on en a eu plein les papilles et les pupilles, des jeux de textures intéressants, on recommande ! 😊

The Friendly Kitchen
8 Rue Popincourt
75011 Paris

… Et les autres

J’avais prévu de tester d’autres restaurants comme La Guinguette d’Angèle (vente à emporter), Aujourd’hui Demain, Le Bichat, Les Résistants ou encore Mûre… malheureusement nous n’en avons pas eu le temps ! Ce sera pour une prochaine fois. 😉

Voilà, j’espère que ce tour d’horizon des restaurants parisiens aux belles valeurs que j’ai pu découvrir vous aura plu et que vous vous laisserez tenter par l’un (ou plusieurs) d’entre eux lors d’une escapade dans la capitale, ou tout simplement si vous habitez à Paris ! 😊

Si je ne devais en retenir que trois, je pense que j’opterais pour La Table du Recho, The Friendly Kitchen et La Source… Mais ceci n’est que mon avis personnel, donc totalement subjectif. 😉

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !