Plats et accompagnements

Gaufres salées véganes et sans gluten

J’aime bien les gaufres salées, peut-être même plus que les sucrées ! 🙂 Faut dire, je suis un bec salé. Mais attention, ce que j’aime dans la gaufre, moi, c’est la garniture ! Ainsi, pour la version salée, j’agrémente généralement mes gaufres de légumes (crus, vapeur, poêlés, selon l’envie du moment, et parfois un mix de tout ça) et de sauces épaisses, crémeuses, de purée de légumes… C’est plein de textures, de saveurs, de couleurs, un régal pour les papilles comme les pupilles ! 😀

Aujourd’hui, je vous dévoile ma recette de base de gaufres salées, véganes et sans gluten. En fait, nul besoin d’œufs pour faire de bonnes gaufres. Et y a pas forcément non plus besoin de gluten. 😉 Dans cette pâte « nature », vous pouvez intégrer des herbes aromatiques, des épices, du faux-mage râpé… les variantes sont nombreuses.

Pour la garniture, je vous en propose une à base de romanesco, champignons et butternut, mais bien entendu, laissez libre cours à vos envies, ce n’est qu’une idée parmi tant d’autres !

Gaufres salées véganes et sans gluten

Pour 8 ou 9 gaufres :

  • 140 g de farine de riz complète
  • 60 g de farine de pois chiches
  • 50 g de fécule (pomme de terre, maïs, arrow root…)
  • 35 cl d’eau ou de lait végétal sans sucres ajoutés
  • 5 cl d’huile d’olive ou autre huile adaptée à la cuisson
  • 1 cuil. à café rase de bicarbonate de soude alimentaire (2,5 g)
  • 1 cuil. à soupe de vinaigre de cidre ou de jus de citron
  • 2 belles pincées de sel

Matériel :

  • Un gaufrier
  1. Dans un saladier, mélangez tout d’abord les ingrédients secs : farines, fécule, bicarbonate et sel.
  2. Puis ajoutez l’eau ou le lait, l’huile et le vinaigre (ou le jus de citron). Fouettez pour obtenir une pâte lisse et homogène.
  3. Laissez ensuite reposer au moins 30 minutes à température ambiante.
  4. Enfin, réalisez vos gaufres en versant une louche de pâte par gaufre dans le gaufrier bien chaud. Laissez cuire environ 3 à 5 minutes.

Idée de garniture :

  • Poêlée de chou romanesco + champignons de Paris frais
  • Purée de courge butternut + oignon (+ paprika fumé)
  • Crème au yaourt soja : 200 g de yaourt de soja nature + 2 cuil. à café de moutarde + 2 cuil. à café de purée d’amande blanche + 2 cuil. à café de vinaigre balsamique + 1 petit morceau d’échalote ou d’oignon rouge + persil + sel + poivre

Concernant la garniture, voici comment procéder, idéalement avant la cuisson des gaufres :

  1. Faites cuire du chou romanesco détaillé en fleurettes pendant environ 15 minutes à la vapeur, où jusqu’à ce qu’il soit al dente. Pendant ce temps, nettoyez et émincez quelques champignons de Paris. Puis faites revenir quelques instants les champignons et les fleurettes de romanesco dans de l’huile d’olive, avec du sel et du poivre.
  2. Faites également cuire à le vapeur de la courge butternut coupée en petits morceaux (avec la peau) jusqu’à ce qu’elle soit bien tendre (env. 20 min). Pendant ce temps, émincez et faites revenir un oignon dans un peu d’huile d’olive. Puis mixez les deux ensemble, avec du sel, du poivre et facultativement du paprika fumé. Hop, vous obtenez une purée de butternut qui fera office de sauce épaisse !
  3. Enfin, préparez une sauce crémeuse au yaourt, en mélangeant tout simplement du yaourt soja nature, de la moutarde, de la purée d’amande et du vinaigre balsamique, auxquels vous ajouterez un petit morceau d’oignon rouge (ou d’échalote, ou une tranche de l’oignon utilisé dans la purée de butternut) finement détaillé en brunoise, ainsi que du persil haché, du sel et du poivre.
  4. Reste plus qu’à se régaler en assemblant tout ça ! 😛 (Vous pouvez réchauffer la poêlée de romanesco et la purée de butternut au besoin, mais tout peut se déguster froid ou tiède également.)

Conseil :
Ajoutez quelques légumes lactofermentés maison ou des pickles du commerce qui apporteront du croquant et une touche d’acidité qui relèvera le plat ! (C’est ce que j’ai fait, mais après avoir pris les photos, je n’y ai pas pensé avant. 🙃)

Comme indiqué, je laisse la peau sur la butternut : bien cuite, elle se mange sans problème ! Les graines de courge peuvent être dorées au four avec un peu d’huile, de sel et d’épices, et dégustés à l’apéro ou en grignotage. De quoi réduire encore le gaspillage alimentaire et rentabiliser vos légumes au maximum. 😉

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !