Boissons

Vin de nèfles {apéritif}

C’est la saison des nèfles ! Ou plus particulièrement, de la nèfle du Japon. Il existe en effet une autre variété de nèfle, consommée en hiver celle-ci, et issue du néflier commun, un arbre fruitier des pays froids. Bref, ce n’est donc pas cette nèfle qui nous intéresse ici mais bien la nèfle du Japon… qui pousse à Nice. 😉

Alors, avant que la saison ne se termine, car elle a déjà commencé depuis quelques semaines et qu’elle est relativement courte, je vous propose une recette de vin apéritif à réaliser fissa ! 😊

En ce moment, nous savourons le vin que j’ai réalisé l’année dernière. Vieilli, il est toujours meilleur ! D’ailleurs, sachez qu’il faudra être patient, car comme (presque) tout vin maison, une fois prêt, il faudra le laisser reposer au moins 2 mois [mais plus c’est encore mieux !] avant de le déguster, afin que les arômes se développent bien. 😊

Vin de nèfles

Ingrédients :

  • 20 nèfles fraîches
  • 1,5 litre de rosé (2 bouteilles de 75 cl)
  • 300 g de sucre de canne blond
  • 16 cl d’eau-de-vie au goût léger ou d’alcool pour fruits à 40/45° (à défaut, 8 cl d’alcool à 90° non modifié, propre à la consommation + 8 cl d’eau)
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • 1 bâton de cannelle
  1. Coupez les nèfles en morceaux et conservez les noyaux. Sachez que ces derniers sont toxiques, au même titre que les noyaux de prunes ou de cerises, par exemple. On les utilise pour réaliser le vin car cela le parfume, mais, même si on ne les ingurgite pas, autant éviter de les entailler. Je sais qu’il y en a qui coupe carrément les noyaux, mais moi je tiens à ma vie et je n’ai pas envie de mourir intoxiquée ! 😋 Alors au cas où, je ne coupe rien du tout…
  2. Mettez les nèfles et les noyaux dans une bonbonne à large goulot/un très grand bocal avec le vin rosé, les 16 cl d’alcool à 45 ° (ou les 8 cl d’alcool à 90 ° + 8 cl d’eau), le sucre, la vanille et la cannelle. Mélangez bien.
  3. Fermez le contenant et laissez macérer 40 jours à l’abri de la chaleur et de la lumière, en agitant de temps en temps le contenant pour mélanger (ou en l’ouvrant brièvement pour remuer à l’aide d’une longue cuillère et laisser s’échapper le gaz carbonique qui se crée).
  4. Filtrez le mélange et mettez en bouteille.
  5. Patientez encore quelques mois avant de déguster le vin de nèfles bien frais. 😉

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !