Portraits et bonnes adresses

L’À-Te-Lier par Marianne Meschi, traiteur engagée

L’À-Te-Lier (Ex-Le Comptoir Bio) se trouve au 5 rue Miron, à Nice. Un nom, pour plusieurs offres : service de restauration, traiteur événementiel, épicerie et ateliers de cuisine.

Aux commandes, Marianne Meschi, un sacré bout de femme. Labellisée restauration bio (avec un minimum de 75 % de produits biologiques utilisés), ainsi que FiG (label des restaurateurs engagés), Marianne promeut une alimentation plus saine et plus responsable.

Dernièrement, j’ai eu le plaisir d’assister à l’un de ses ateliers de cuisine. Le thème ? La fabrication d’une mozzarella végétale ! 🤩 Un fromage de plus à ajouter à ma palette de fromages végans maison !

Au programme de cet article :  présentation des diverses facettes de l’À-Te-Lier et de Marianne, et retour d’expérience sur l’atelier mozza. 😉

Marianne Meschi, traiteur engagée, en train de confectionner de la mozzarella végétale

La cuisine de Marianne

Marianne propose à L’À-Te-Lier une cuisine qui lui ressemble : faite avec amour, simple et sans chichi, comme à la maison. Mais avec de bons produits (oui, car cuisine maison ne rime pas forcément pour tous avec utilisation de produits sains !). Une cuisine qu’elle souhaite bonne pour la santé et pour l’environnement, en prenant soin de préserver au maximum les qualités nutritives des aliments ainsi que leur potentiel enzymatique. Lactofermentation, cuisson à la vapeur douce, cuisine crue… sont ainsi privilégiées.

Présentation de barres énergétiques, disponibles en service traiteur

À base d’ingrédients biologiques et sans gluten, la cuisine de Marianne peut être qualifiée de flexitarienne, ouverte à tous (viande et poisson sont au menu) mais dans l’envie de faire découvrir des alternatives végétales aux produits d’origine animale, pour, de plus en plus, diminuer les protéines animales jusqu’à arriver à les bannir totalement. Même si cela fait plus de 10 ans qu’elle a récupéré la clientèle omnivore de son prédécesseur qui était là depuis 60 ans, elle y va progressivement, pour les accompagner e douceur dans la transition.

Restauration et épicerie

Côté restauration, il s’agit surtout de plats à emporter, bien qu’il y ait aussi quelques tables pour consommer sur place. Parmi les engagements de Marianne : la réduction des déchets. Les plats qui composent sa vitrine sont ainsi dans des contenants en acier inox, qu’elle referme tous les soirs avec des couvercles réutilisables. Exit le film alimentaire chaque fois que possible !

Côté épicerie, une ribambelle de bocaux en verre remplis de produits maison ornent les étagères du local. Sauce tomate, confitures, légumes lactofermentés, bouillons de légumes prêts à l’emploi, kéfirs et kombuchas ou encore (délicieuses) barres énergétiques sont proposés.

À noter que Marianne pratique la consigne du verre le plus possible. 👌

Un service traiteur pour les professionnels et les particuliers

Pour vos événements privés ou d’entreprises, Marianne offre un service traiteur écoresponsable, avec une cuisine plus élaborée. Zéro déchet, zéro toxicité font partie de ses engagements. Les achats de matières premières sont réalisés auprès de producteurs locaux certifiés Ecocert. Les déchets végétaux sont revalorisés et les emballages utilisés sont écologiques, sans plastique : bocaux en verre consignés et emballages compostables.

Les ateliers de cuisine

L’À-Te-Lier, c’est une envie de relier les gens. De transmettre et de partager. D’ailleurs, ce qui m’a de suite frappée chez Marianne, c’est son accueil chaleureux et sa grande générosité. Elle est dans le don et le soin à l’autre. Ainsi Marianne propose des ateliers de cuisine, afin de transmettre les savoirs et les saveurs, comme elle le dit si bien. Ses cours de cuisine sont exclusivement végétaux.

Concernant l’atelier de fabrication d’une mozzarella végétale, j’ai passé un agréable moment avec les autres participantes, à écouter avec intérêt les explications et les conseils et astuces de Marianne. J’y ai appris à réaliser cette fameuse mozzarella végane qui m’intriguait tant et dont j’avais envie de connaître les secrets afin de pouvoir en refaire chez moi. 🙂 Je repars aussi avec la recette du lait de cajou fermenté, utilisé pour la fabrication de la mozzarella.

Niveau aspect visuel de la mozzarella, on y est totalement : elle ressemble beaucoup à la boule de mozzarella d’origine animale du commerce. C’est assez bluffant. Niveau texture, c’est une mozzarella un peu moins ferme et plus onctueuse que je découvre à la dégustation. Quant au goût, eh bien, ce n’est pas la même chose, ce qui est somme toute normal ! On est sur une préparation à base de noix de cajou, et non de lait de vache ou de bufflonne. C’est différent, mais très bon. Je dirais que la saveur est plus ronde que celle d’une mozzarella au lait animal. Moi qui apprécie la muscade, je lui ai trouvé une très légère note muscadée.

Au moment de l’atelier, j’ai dit ne jamais avoir goûté de mozzarella végétale. Mais je me suis souvenue après coup qu’en fait si : une du commerce, bio mais industrielle. Eh bien, il n’y a pas photo : je préfère largement celle de Marianne, à la texture et à la saveur plus agréables.

Nous souhaitons aider les gens dans leur transition en transmettant nos techniques, nos recettes et notre savoir-faire dans des ateliers et cours de cuisine.

Marianne Meschi

Pas de prosélytisme

Quand on demande à Marianne si sa mozzarella est meilleure qu’une mozzarella conventionnelle, elle répond qu’elle ne cherche pas à faire de prosélytisme. Elle explique que la mozzarella di buffala a ses qualités, qu’elle aura toujours ses adeptes et ne pourra sans doute jamais être détrônée. Le but de Marianne est de proposer une alternative, pour changer et ne pas toujours consommer du fromage d’origine animale. Pour les personnes qui sont intolérantes au lactose. Celles qui ne veulent pas consommer de produits animaux par éthique, ou celles désireuses d’en réduire leur consommation. Pour réunir tout le monde autour d’une même table.

Alors, si vous cherchez un traiteur engagé pour vos événements ou si vous aussi vous rêvez d’apprendre à fabriquer vous-même votre mozzarella végane et bluffer vos proches, n’hésitez pas à contacter Marianne !

L’À-Te-Lier par Marianne Meschi, traiteur
5 rue Miron 06000 Nice
Site Internet : L’À-Te-Lier
Facebook
Instagram

{Collaboration}

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !