Écologie et zéro déchet

Se procurer des livres de manière éthique et écolo

Avant, je vous aurais toujours dit de privilégier la seconde main pour vous procurer des livres. Parce que c’est plus écolo que les achats neufs.

Mais depuis que je suis autrice, et que je côtoie la dure réalité du métier, j’ai compris beaucoup de choses et changé mon fusil d’épaule. Je sais comme il peut être difficile de gagner sa vie et à quel point être auteur demande du travail.

Je vous explique mon point de vue dans cet article.

Contribuer à faire vivre les auteurs

Je ne peux que vous encourager aujourd’hui à acheter les livres NEUFS de vos auteurs préférés, des « petits » auteurs qui ne font pas de best-sellers, des auteurs dont c’est le métier et qui ont vraiment besoin de cet argent pour vivre, de ceux qui aimeraient que cette activité devienne leur activité principale, voire leur seule activité.

En effet, comment un auteur peut vivre de son activité si personne n’achète ses livres neufs ? Il n’y a pas de droits d’auteur sur la seconde main. Droits qui sont d’ailleurs très nettement inférieurs au prix de vente du livre, il faut le savoir. Alors il faut en vendre pour pouvoir espérer en vivre !

En achetant des livres neufs, vous permettez donc à l’auteur de vendre. C’est bête mais c’est vachement utile ! Parce que, s’il n’y a pas suffisamment de ventes, le livre ne marchera pas, ne sera pas mis en tête de gondole, n’aura pas de visibilité… et risque de ne pas être réimprimé.

De même, acheter neuf permet de faire vivre les maisons d’éditions, et je pense notamment aux petites !

Crédit : Pexels, Pixabay

Acheter des livres neufs de manière éthique

Vous pouvez acheter les livres directement auprès de l’autrice ou de l’auteur lorsque cela est possible. Moins d’intermédiaires, c’est davantage de droits d’auteur.

Sinon privilégiez les librairies indépendantes de votre ville. Et si elles n’ont pas le livre de votre convoitise en rayon, demandez-leur de le commander. Cela permettra en plus de potentiellement faire connaître un auteur ou un livre à votre libraire, qui pourra non seulement commander un exemplaire pour vous, mais peut-être d’autres à mettre en rayon. Vous aiderez ainsi à faire connaître un auteur que vous appréciez. 🙂

Il existe aussi des sites en ligne comme librairiesindependantes.com ou lalibrairie.com qui regroupe des librairies indépendantes, favorisant ainsi les achats chez des libraires (et non des grands groupes) et soutenant leur activité (c’est terrible le nombre de librairies qui ferment chaque année faute de clients 😥).

Crédit : OlgaVolkovitskaia, Pixabay

Acquérir des livres d’occasion

Vous pouvez bien évidemment compléter vos achats de livres neufs de diverses manières. Si ce n’est plus ce que je mets systématiquement en avant comme je le faisais à l’époque au vu de la précarité du métier d’auteur pour une majeure partie d’entre eux, et, de manière plus générale, des métiers du livre, il n’en reste que je pense que l’on peut trouver un bon équilibre entre les achats neufs, éthiques car soutenant une branche culturelle fragile, et les achats d’occasion, plus écologiques. Cela permet aussi aux personnes qui ont peu de moyens d’accéder plus facilement à la lecture, à l’information et à la culture.

Ainsi, lorsqu’il s’agit par exemple de livres datant de nombreuses années, ou de best-sellers dont on sait que l’auteur, à la renommée mondiale, n’a pas besoin de vous pour vivre, vous pouvez vous procurer ces livres des manières suivantes :

  • chez les bouquinistes indépendants.
  • en dons/trocs/prêts entre proches ou via des groupes Facebook dédiés.
  • en prêt dans les bibliothèques.
  • sur des sites en ligne comme Momox, Gibert Joseph ou Leboncoin…

Et évidemment, lorsque vous ne recherchez pas un auteur ou un titre en particulier, profitez également des livres proposés dans les boîtes à livres se trouvant dans les rues ou dans certains lieux de passage (les gares par exemple), ou encore dans les gratiferias, les vide-greniers, les ressourceries…

Voilà, j’espère que grâce à cet article, vous percevrez mieux l’importance d’acheter des livres sur le marché du neuf, qui permet de soutenir toute une filière, et les auteurs en premier. Sans pour autant laisser de côté le marché de la seconde main, on peut ainsi trouver des compromis, pour un juste équilibre. 😌

Crédit : blende12, Pixabay

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !