Boissons

Lait végétal maison

Bonjour mes chouquettes ! 😊

C’est un dimanche pluvieux aujourd’hui, alors je profite d’être à la maison pour vous proposer une nouvelle recette. Cela fait des luuuuustres que je voulais m’y mettre : fabriquer mon propre lait végétal.

Étant très axée sur le zéro déchet, toutes ces briques de lait végétal à tout-va, ça ne me convenait vraiment pas. En plus de créer des déchets, ces boissons (bio) peuvent, selon les ingrédients qui les composent, coûter un certain prix. Je savais très bien que fabriquer soi-même son lait, c’était hyper facile. Mais voilà, je ne m’y étais jamais mise pour autant !

Mais ça y est maintenant, alors je partage avec vous la recette, super simple donc ! Et pas besoin d’ajouter des épaississants, de l’huile ou je ne sais trop quoi encore que l’on peut trouver dans les boissons végétales du commerce. Je vais à l’essentiel, point. À savoir : de l’eau et généralement des amandes ou des noisettes.  Après, libre à vous d’ajouter une petite pincée de sel (exhausteur de goût), du sirop d’agave ou une datte dénoyautée (mixée avec les oléagineux) pour sucrer, des épices telles que de la vanille ou de la cannelle, pour un lait gourmand. 😊

Suite à la fabrication de ce lait, il vous restera de la poudre d’oléagineux, appelée « okara ». Conservez-la pour réaliser des gâteaux, des biscuits, des tartinades (salées ou sucrées)… L’okara peut également être congelé pour une utilisation ultérieure, ou déshydraté au four pour être conservé dans un bocal à température ambiante.

Pour la petite anecdote, toute fière que j’étais de mon joli lait, j’ai dit au Doudou : « Regarde comme il est beau ! ». Là, il regarde, et me répond : « Ah ouais, c’est un nouveau savon ? ». Ça m’a trop fait rire, le pauvre, c’est vrai qu’il est perdu avec toutes mes tambouilles diverses et variées ! Déjà l’autre fois, j’avais préparé de la lessive, elle était encore dans la casserole, et il croyait que c’était un truc à manger ! 😜

Lait végétal maison

Stéphanie Faustin
Fabriquez vous-même votre lait d'amandes, de noisettes ou encore de cajou en un rien de temps !
Temps de préparation 15 min
Trempage 8 h
Type de plat Boissons
Cuisine Française
Portions 1 bouteille

Ingrédients
  

  • 80 à 150 g d'amandes ou de noisettes (ou autre fruit à coque) nature, non grillées (avec ou sans la peau)
  • 1 L d'eau + eau pour le trempage

Instructions
 

  • La veille au soir, ou au moins 8 heures avant (3 ou 4 heures suffisent pour les noix de cajou), faites tremper vos oléagineux dans un gros bol d’eau.
  • Le lendemain, rincez les oléagineux et égouttez-les. Vous pouvez alors retirer leur peau s'ils en étaient dotés, mais cela n’est pas du tout indispensable.
  • Mixez les oléagineux avec un litre d’eau (ou moins si c'est plus pratique pour vous, et vous ajouterez alors le restant d’eau par la suite).
  • Filtrez à l’aide d’un chinois ou d’un tamis fin, en pressant l’okara. Encore mieux, utilisez un sac à lait (un sac de courses en vrac en tissu convient très bien) dans lequel vous verserez votre préparation afin de pouvoir bien presser et obtenir une poudre d'oléagineux moins humide.
  • Et voilà ! Votre lait est prêt. Il pourra se conserver environ 4 jours au réfrigérateur, dans une bouteille hermétique. À secouer avant chaque utilisation car un phénomène de déphasage se produit.

Notes

Vous pouvez adapter la quantité d’amandes/noisettes/cajou utilisée : un peu moins pour un lait plus « léger », moins onctueux mais aussi moins onéreux, vu le prix des oléagineux (mais ce sera toujours moins cher que d’acheter votre lait végétal tout prêt), ou un peu plus pour un lait plus onctueux et plus goûteux.
Vous pouvez également combiner les oléagineux dans un même lait.
Keyword amandes, boisson végétale, lait, noisettes, sans lactose, vegan

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !