Apéritif

Le véritable houmous

Le houmous est une purée de pois chiches traditionnellement mélangée à de la purée de sésame, que l’on nomme tahiné, tahin ou encore tahini. C’est un mets typique du Proche-Orient, dont plusieurs pays se disputent d’ailleurs la paternité ! 😉

Le terme « houmous » signifie « pois chiche » en arabe et en hébreu, et son orthographe est très variée : hommos, hoummous, houmos, hummus… Le nom complet de ce plat est « houmous bil tahini ».

Le houmous constitue une bonne source de protéines végétales. Il en existe d’ailleurs de nombreuses recettes différentes. Ma mère y incorpore par exemple de la menthe fraîche quand c’est la saison de cette dernière.

Pour une version un peu moins traditionnelle, ou si vous n’êtes pas fan de purée de sésame, vous pouvez remplacer cette dernière par de la purée de noix de cajou ou d’amande par exemple.

Le houmous se déguste à l’apéro ou en entrée, accompagné de pain (pita pour les puristes) et/ou de bâtonnets de crudités.


Très simple à réaliser et délicieux, le houmous plaît généralement à tout le monde, donc pas de risque de fausse note ! 😉

Houmous

Pour un gros bol

  • 300 g de pois chiches cuits (env. 110 g secs)
  • 1 cuil. à soupe de tahini
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuil. à soupe d’huile d’olive (+ un peu pour le service)
  • Le jus d’un (demi) citron
  • Sel
  • Épices : paprika + cumin ou mélange zaatar (à base de sumac, sésame, thym et cumin)
  • Facultatif : quelques brins de persil ou de coriandre
  • Facultatif : une belle pincée de bicarbonate de soude alimentaire si vous cuisez vous-même les pois chiches
  1. Si vos pois chiches sont secs : faites-les tremper toute une nuit dans un grand saladier avec le bicarbonate de soude.
  2. Le lendemain, égouttez et rincez les pois chiches. Placez-les dans une grande casserole et couvrez d’eau. Amenez à ébullition, écumez la mousse blanche qui se forme à la surface, puis laissez cuire au moins 45 minutes (voire plus), à feu moyen et à couvert, en laissant légèrement entrouvert pour éviter les débordements. À la fin de la cuisson, les pois chiches doivent être bien tendres.

Vous pouvez passer ces deux premières étapes si vous utilisez des pois chiches déjà cuits.

  1. Égouttez les pois chiches, sans jeter toute l’eau : vous en aurez besoin pour détendre le houmous. À ce stade, vous pouvez retirer un maximum de peaux des pois chiches pour un houmous plus lisse, mais cela est totalement facultatif.
  2. Mixez les pois chiches (encore un peu chauds de préférence) avec l’ail, l’huile d’olive, le tahini et du sel. Ajoutez progressivement le jus de citron en fonction de vos goûts. N’hésitez pas à ajouter un filet d’eau (de cuisson ou même du robinet) pour rendre le houmous plus onctueux.
  3. Transvasez dans un bocal hermétique ou un bol (recouvert d’une assiette retournée, d’un bee’s wrap ou d’une charlotte) et réservez au frais.
  4. Sortez le houmous un peu avant dégustation et tracez un ou plusieurs sillons à la surface. Versez-y un filet d’huile d’olive et saupoudrez d’épices. Parsemez éventuellement de persil ou de coriandre ciselé(e).

Remarque :

Je n’achète que très rarement des conserves toutes prêtes, souvent trop salées et dont l’indice glycémique serait, paraît-il, plus élevé que si vous cuisez vous-même vos légumes secs. De plus, cela est plus cher et génère des déchets, dont je peux me passer. Je cuis ainsi mes légumes secs achetés en vrac en grande quantité, puis je les congèle dans des bocaux en verre et je les décongèle au fur et à mesure de mes besoins. Pour le houmous, comme je n’ai dans ce cas pas de jus de conserve ou de cuisson, j’ajoute alors un filet d’eau du robinet pour lier.

D’ailleurs, si vous achetez des conserves, choisissez-les en bocaux en verre et non en boîtes métalliques (dont le revêtement intérieur est nocif pour la santé, entre autres mauvais points).

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter !
Votre soutien via les liens/codes affiliés ainsi que sur Tipeee m’est précieux. 
🙏
Envie de collaborer avec moi ? Découvrez mes services !